Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le traité de Francfort (1871) et Amance.

En 1870, le gouvernement de Napoléon III déclare « d'un cœur léger » la guerre à la Prusse et aux États allemands alliés.

Le bilan de la guerre est catastrophique. L'Allemagne unifiée sous la direction de la Prusse impose ses conditions, dont l'annexion de 14 470 kilomètres carrés, 1 694 communes et 1 597 000 habitants :

les actuels départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.

C'est ce qu'on appelle à l'époque l'Alsace-Lorraine annexée. Aujourd'hui, pour désigner les trois départements qui continuent à bénéficier d'un statut particulier dans certains domaines (cultes, cadastre, Sécurité sociale, etc.) on emploie le terme d'Alsace-Moselle.

Le traité est signé à Francfort-sur-le-Main le 10 mai 1871.

Les habitants de ces régions peuvent opter, avant le 1er octobre 18721, pour la nationalité française à condition d'établir leur domicile en France (dans les départements non annexés). Ils peuvent garder leurs biens en Alsace-Lorraine. Environ 10 % feront ce choix.

A Amance, les recensements de 1872 (469 habitants, tous Français) et 1876 (480 habitants, dont 15 étrangers) notent les habitants originaires des départements annexés qui ont opté pour la nationalité française.

Une cinquantaine de personnes sont concernées à des degrés divers.

Il y a tout d'abord ceux (15) qui étaient déjà installés à Amance avant la guerre de 1870-1871. Ils sont venus de villages parfois très proches, et avaient souvent épousé quelqu'un d'Amance.

Dans l'ordre alphabétique :

François BAILLY, né en 1814 à Attilloncourt (Moselle), époux de Catherine FAUVEL, d'Amance.

Pierre BALLÈVRE, né en 1800 à Nelling (Moselle), époux de Marie Catherine SALONNE, née à Laître-sous-Amance.

Joseph Nicolas BARROYER, né en 1830 à Manhoué (Moselle), époux de Ruffine DEMORIEUX, d'Amance.

Joseph BONNABEL, né en 1837 à Manhoué, époux de Marie Augustine ZAMBEAU, d'Amance.

Joseph BRÉHAT, né en 1838 à Haraucourt-sur-Seille (Moselle), époux de Catherine ROYER, d'Amance.

Jacques DRAPP, né en 1836 à Rolbing (Moselle), époux de Barbe BARTHELÉMY, d'Amance.

Joseph DRAPP, son frère, né en 1840 à Rolbing, époux d'Élisabeth GESNEL, d'Amance.

Françoise ESCHMANN, née en 1818 à Huningue (Haut-Rhin), épouse de Cyrille JULIEN, garde-forestier à Amance.

Marie FONDRETON, née en 1841 à Aulnois-sur-Seille (Moselle), épouse de Nicolas MARSILLY, d'Amance.

Jean Joseph GANAYE, né en 1824 à Orbey 2 (Haut-Rhin), époux de Françoise FRANÇOIS, d'Amance.

Jean-Louis HAXAIRE, né en 1824 à Orbey, époux de Françoise COQUERON, d'Amance.

Anne MARCHAL, née en 1823 à Bioncourt (Moselle), épouse de Joseph LAURENT, né à Seichamps et vigneron à Amance.

Élisabeth PESSE, née en 1824 à Bezange-la-Petite (Moselle), épouse de Jean claude GAUCHENOT, d'Amance.

Joseph PESSE, son frère, né en 1818 à Bezange-la-Petite, époux de Marie BARROYER, d'Amance.

Madeleine VERDELET, née en 1808 à Forbach (Moselle), veuve de François HANNÉ, d'Amance.

C'est probablement aussi le cas de Constance JACQUOT et Marguerite SEBT, nées respectivement en 1825 et 1826 à Saint-Quirin et Abreschviller (Moselle), domestique ou gouvernante chez le curé François MORIZE.

D'autres, souvent plus jeunes, ont vraisemblablement quitté leur village pour ne pas être Allemands. Ils sont souvent domestiques ou journaliers et ne resteront pas toujours à Amance. Mais il y a peut-être simplement un motif économique à cette migration.

Louis ABOUT, né en 1847 à Marsal (Moselle), domestique en 1872.

François ADMANT, né en 1835 à Vic-sur-Seille (Moselle), domestique en 1872.

Joseph ANDRÉ, né en 1841 à Amelécourt (Moselle), journalier en 1872 et 1876

Joseph BARBIER, né en 1855 à Bioncourt, domestique en 1872.

Marie DUCHENE, née en 1857 à Volschied (Moselle), domestique en 1876.

Eugène GERMAIN, né en 1855 à Marimont-lès-Bénestroff (Moselle), domestique en 1872.

Claude GLAUS, né en 1850 à Villers-sur-Nied (Moselle), aide rural en 1976. Il épouse cette même année Barbe Victorine LALLEMAD, d'Amance.

Édouard HÉNING, né en 1844 à Burlioncourt (Moselle), berger en 1872.

Émile LAURENT, né en 1855 à Bioncourt, domestique en 1872.

Joseph MAHOUT, né en 1856 à Frémery (Moselle). Garde champêtre en 1876. Il épouse en 1875 Rosalie MARTIN, d'Amance.

Julien MAIRE, né en 1840 à Moussey (Moselle), jardinier en 1872 et 1876.

Laurent MASSON, né en 1847 à Orbey, qui a épousé en 1874 Marie-Louise ROYER, d'Amance. Vigneron en 1876.

Barbe MILLER, née en 1850 à Bistroff (Moselle), épouse de Honoré MICHEL, marchand ambulant en 1876.

Pierre OBRINGER, né en 1852 à Achen (Moselle), berger en 1876. Il épouse en 1876 Émilienne DRAPP, née à Amance, fille de Jacques.

Édouard PIERRE, né en 1858 à Viviers (Moselle), berger en 1876.

Joseph PIERRE, né en 1853 à Prévocourt (Moselle), berger en 1872.

François Joseph SPENNER, né à Erstein (Bas-Rhin) en 1821, ancien gendarme et concierge chez BASTIEN, n'est pas recensé comme optant, à tort.

En 1876, l'agent recenseur constate que certains habitants n'ont pas opté et les considère comme étrangers.

Ce sont :

Joseph BASSELIN3, né en 1847 à Aulnois-sur-Seille. Vigneron à Amance, il y a épousé en 1873 Marguerite BERNARD.

Christophe BUTLINGER, né à Haboudange en 1832, tailleur d'habits, époux de Virginie POULES.

Célanie DESLOY, née en 1846 à Bey-sur-Seille, épouse de Nicolas MARTIN, vigneron à Amance.

Émile HERTGEN4, né en 1849 à Fresnes-en-Saulnois (Moselle), maçon, il a épousé en 1875 Marie Adolphine VIVENOT, d'Amance.

Marie Anne MEYER, née en 1841 à Farschviller (Moselle), domestique.

Christine OBERLINGER, née à Farschviller en 1846, domestique.

Marguerite PAULY, née en 1852 à Hagen (Moselle), domestique.

Virginie POULES, née en 1835 à Haboudange (Moselle), épouse de Christophe BUTLINGER,

Joséphine et Charles RICHARD5, nés en 1861 et 1864 à Grémecey, domestiques.

Michel SCHANG, né en 1846 à Laning (Moselle), domestique.

Bernard STREIF, né en 1856 à Altrippe (Moselle), berger.

Grégoire VOIDIG, né en 1863 à Bliesbrück (Moselle), berger.

Pour conclure, il faut aussi noter :

Marie SANNIER, épouse du comte de Loppinot, née en 1840 à Batavia6 (Indes Néerlandaises), naturalisée française.

Nicolas PIERRE, né en 1824 à « Altum (Bavière Rhénane)7 », son épouse Louise SCHIRMANN, née à Hilbesheim (Moselle) en 1831et leur fille Marie sont tous trois considérés comme optants.

Anna WOISÉ, née en Suisse en 1850. Domestique en 1876.

1 Après cette date, ceux qui résidant en France, souhaitaient acquérir la nationalité française, devaient faire une demande de « réintégration » dans la nationalité.

2 Orbey, Le Bonhomme, Lapoutroie, La Baroche forment le pays welche, une région de parler français (une forme de patois lorrain) sur le versant alsacien des Vosges. Plusieurs familles d'Amance viennent de cette région.

3 Mention expresse de l'agent recenseur : « n'a pas opté ».

4 Mention expresse de l'agent recenseur : « n'a pas opté ».

5 Mentions expresses de l'agent recenseur : « n'a pas opté ».

6 Aujourd'hui Djakarta, Indonésie.

7 Merci à qui me donnera plus de précisions sur ce lieu.

1886: Joseph Basselin, "allemand"

1886: Joseph Basselin, "allemand"

Tag(s) : #Amance, #Histoire, #1815-1914

Partager cet article

Repost 0