Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

peignot.jpgNous apprenons le décès d'un Amançois d'adoption, qui a acheté sa maison faubourg Saint-Jean en 1968 pour y résider en 79. Il s'agit de Pierre Paignot, né le 20 novembre 1933 à Nancy. Il était issu d'une fratrie de sept enfants, dont le chef de famille était maçon.

Pierre a commencé son activité professionnelle dès l'âge de 13 ans à l'imprimerie la Ducale à Saint-Max. Un an plus tard, il est embauché aux Aciéries de Pompey, où il travaille quinze ans avant de s'établir à son compte. C'est dans le secteur des travaux publics qu'il monte une affaire de location de camions, puis une serrurerie-ferronnerie.

Après 30 ans en tant qu'artisan, il avait pris sa retraite en 1994. Pierre avait épousé en 1956, Andrée Sauvion avec qui il a eu Patrice, né en 1960, qui lui a donné la joie de chérir deux petits-enfants, Patricia 29 ans et Pierre, 27 ans.

On se souviendra de Pierre comme d'une personne dotée d'un caractère bien trempé, juste, très droit et très généreux. Il se passionnait pour le bricolage mais aussi les armes et les films de guerre, une période qu'il n'a pas vécue, puisqu'il a été affecté 36 mois à Coblence dans l'Infanterie

Tag(s) : #Les gens

Partager cet article

Repost 0